[S'élever entre les ruines, danser entre les balles] sélectionné au Prix Bayeux Calvados-Normandie


Grande fierté ! Le livre de Maryam Ashrafi, dont nous produisons le premier documentaire Eternal Sentinel, est sélectionné pour concourir au Prix Bayeux des reporters de guerre. Une grande partie de ces photographies, prises entre 2013 et 2018 au Kurdistan syrien et irakien, seront présentes dans le film, actuellement en post-production.


"Il existe un envers de la guerre. Avant que les combats s’annoncent, il y a en arrière du front la longue attente des celles et ceux qui devront les mener. Puis, une fois que les armes se sont tues, reste le silence des ruines. Et ces moments et ces lieux, hors du fracas des armes où l’on ne se bat plus ou pas encore, où l’on ne meurt plus ou pas encore, c’est aussi la guerre. Maryam Ashrafi y est chez elle, comme sur les champs de bataille. C’est là qu’elle creuse sa marque dans les corps, qu’elle s’incruste dans le paysage, qu’elle transforme les hommes et les femmes, qu’elle colle aux pas des enfants. Ce monde intermédiaire, entre la mort qui rôde et la vie qui se poursuit, elle le parcourt depuis son premier séjour au Kurdistan en 2012 et n’a cessé de l'arpenter depuis le début de l’affrontement entre les forces kurdes et l’État islamique, en 2014."

Allan Kaval, journaliste au Monde.