[ETERNAL SENTINEL] au coeur du conflit syrien

Maryam Ashrafi est reporter de guerre pour The Guardian. Pour son premier film, elle s’interroge sur un métier-passion, les blessures qu’il peut laisser et surtout, comment les guérir.


painting brushes

Maryam Ashrāfi est photo-reporter et collabore régulièrement avec The Guardian. Après avoir couvert le conflit syrien en immersion auprès du peuple kurde, elle est témoin d'une explosion dans laquelle elle perd un collaborateur. Pour surmonter le traumatisme, elle décide de réaliser son premier film sur le quotidien des journalistes en temps de guerre. Une réflexion sur un métier-passion, les blessures qu'il peut laisser et surtout, comment les guérir.


Nous sommes très heureuses de l'accompagner dans cette aventure si personnelle. Avec le soutien de la Fondation Stanford University.